Parlez vous japonais?

Publié le par GeF


Photo prise à l'entrée du grand sanctuaire du Kasuga à Nara: elle résume la complexité du japonais à elle seule.....
Que remarquez vous? en haut à gauche, des caractères chinois, des kanjis comme on les appelle là bas et en dessous des sigles qui se classent en deux catégories, en deux syllabaires plus récents l'hiragana et le katakana réservé aux mots d'origine étrangère, les chiffres sont les même que chez nous et en haut à droite le mot MAP......bien en évidence.
Avec ce panneau,  on voit bien qu'il s'agit d'une carte, non? c'est plutôt pour le reste que l'on aurait besoin de traduction en anglais....et bien voilà...débrouillez vous avec ça....
Pour les visiteurs qui viennent de Chine, le fossé est moins grand car on a l'habitude de repérer les caractères chinois, en ce qui me concerne en tant que copilote dans nos virées pékinoises, je le suis....Mais venant de France ou d'Europe le dépaysement doit être phénoménal...
 Je vous rassure dans le métro et pour les trains, il y a de l'anglais ou plus exactement du Hepburn qui est une transcription simplifiée dans nos caractères du japonais, quoique.....
Voilà les horaires du train Kyoto Nara (désolée pour les reflets sur la photo), ça vous l'aviez lu tout comme moi....mais à quoi peuvent bien correspondre les couleurs? Il suffit de regarder en bas du tableau.....C'est clair, vous ne trouvez pas?

Voilà pourquoi, nous sommes montés dans un train pour Nara, (j'avais demandé à une passagère confirmation) mais à mi-parcours, voilà que le train s'arrête quelques minutes et que nombre de japonais  et quelques occidentaux descendent de notre train et montent dans celui qui se trouve sur le même quai en face....Quid?
Que fait-on? Pourquoi ne sommes nous vraiment plus très nombrueux dans ce train?
Après une étude attentive des panneaux indicateurs, l'autre train semblait aller aussi à Nara, et vlan voilà que nous suivons le mouvement et montons dans l'autre train ....risqué? non, le terminus était lui aussi Nara....
Coup de chance, nous avons fait le bon choix car nous avions quitté l'omnibus pour un semi direct plus rapide....par le plus grand des hasards.....voilà très probablement le contenu des petites lignes explicatives en bas de ce panneau......
Pas plus compliqué qu'ici à Pékin....
Quand aux bus, que nous avons beaucoup utilisés à Kyoto, c'est encore moins évident sur les panneaux indicateurs, que du japonais.....
D'une manière générale, peu de japonais parlent anglais à ma grande surprise...alors un conseil plutôt que d'aller demander au premier passant, attendez, car  dès que l'on s'arrête quelque part et que l'on consulte un plan ou un guide, il ne se passe que quelques minutes avant que quelqu'un vous propose son aide, avec un ou deux mot d'anglais....les japonais sont très courtois, très serviables, et très attentionnés envers leurs visiteurs....un vrai bonheur....

Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article